(InterAfrique)-15 jeunes issus de plusieurs pays francophones ont pris part, du 30 octobre au 2 novembre, à la conférence organisée à Québec par l’Unesco et le Gouvernement du Québec intitulée « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble ».

Après avoir participé à un atelier twitter sur l’initiative Libres ensemble, organisé par l’OIF, ils ont assisté à un séminaire de formation sur la campagne du Conseil de l’Europe « Non à la Haine », organisé par le Bureau information jeunesse de Bruxelles et les Offices franco-québécois pour la jeunesse, avec 40 autres jeunes.

À l’issue de la conférence, ces jeunes ont été reçus par Christine Saint Pierre, Ministre québécoise des Relations internationales, puis ont procédé à ses côtés, en présence du Premier Ministre du Québec Philippe Couillard, à la signature de l’« Appel de Québec ». Cet appel qui vise à plus de concertation, de mobilisation et surtout d’action contre la radicalisation.

Cette activité faisait suite à la Conférence internationale des jeunes francophones, organisée à Paris les 26 et 27 octobre 2016, à laquelle ils avaient également participé. Certains d’entre eux se rendront à Antananarivo (Madagascar) à compter du 21 novembre afin de mener des activités à l’occasion du XVIe Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie. L’ensemble de ces initiatives répond à l’engagement pris par la Francophonie de promouvoir le vivre ensemble avec la jeunesse, dans le cadre de la campagne Libres ensemble, et de renforcer la participation des jeunes aux instances de la Francophonie.

LAISSER