(InterAfrique) – Faire de Maurice un point de rencontre entre leaders africains pour l’avancement du continent, à la manière de ce qu’est la ville suisse de Davos pour le monde.Tel est le souhait de Fred Swaniker, fondateur de l’African Leadership Group, à travers son rassemblement annuel qui se tiendra du 2 au 4 novembre à Maurice.

Quelque 350 participants issus de 40 pays africains, des États-Unis et d’Europe sont attendus. 80 % d’entre eux sont des Chief Executive Officers, des directeurs, des entrepreneurs et des fondateurs d’entreprises. Les autres sont des politiques, académiciens et personnalités de la société civile.

«L’objectif est de tisser des relations, de se transformer en meilleurs leaders et partager ses expériences. Nous développerons une partie de leurs compétences et réfléchirons sur le rôle qu’ils doivent jouer pour apporter la prospérité et la paix en Afrique », a affirmé Fred Swaniker, ce mercredi 26 octobre, à l’African leadership College, au Beau-Plan Business Parks.

L’African Leadership Network souhaite rassembler les nouveaux leaders les plus influents du monde des affaires, de l’État, de la société civile et des arts du continent. Ses membres viennent de 45 États africains et du reste du monde. C’est la seconde fois en sept ans que le rassemblement annuel se tient à Maurice qui est appelé à être la destination pour l’événement annuel.

«L’un des aspects les plus attrayants à Maurice, pour maintenir le rassemblement ici, c’est l’absence de restrictions sur les visas. C’est une destination vers laquelle il est facile de voyager. L’an dernier, au Maroc, ce fut très difficile. Maurice dispose d’un bon réseau d’hôtels, d’établissements 5 étoiles de haut standing et la connectivité aérienne peut être améliorée », fait ressortir Fred Swaniker.

Richard Arlove, CEO d’Abax, partenaire local de l’Africa Leadership Group, assure que la tenue du rassemblement à Maurice prouve que notre pays peut être l’un des endroits d’où l’on peut aider à construire l’Afrique. Pour Jean-François Chaumière, conseiller principal au Prime Minister’s Office, ce genre d’événements cadre avec la vision africaine du gouvernement. Vinaye Guddye, du Board of Investment, lui, a mis l’accent sur la stratégie africaine du pays.

par KAMLESH BHUCKORY/defimedia

LAISSER