(InterAfrique)-En dépit de maigres moyens, l’Ouganda veut marquer le coup lors de cette CAN 2017 au Gabon. Le pays qui retrouve les pelouses de la plus haute compétition de football en Afrique après quarante années d’absence se mobilise pour lever des fonds.

 

La présidente du Parlement Rebecca Kadaga a notamment annoncé que chaque député ponctionnera 150 dollars de son salaire de janvier pour soutenir l‘équipe. Le montant total de cette contribution estimé à 59.000 dollars sera directement remis à l‘équipe, au Gabon, a précisé la présidente du Parlement.

Une aide non négligeable pour la Fédération des associations de football de l’Ouganda (FUFA) qui n’a pu obtenir de l‘État que 541.000 dollars sur les 2 millions de dollars souhaités.

Dès le 17 janvier, l’Ouganda fait le grand saut dans la compétition à Port-Gentil, face au Ghana, pays avec lequel il partage la poule D, de même que le Mali et l‘Égypte.

LAISSER