(InterAfrique)-Quelques jours de la fin de son mandat, Ban Ki-Moon devra faire face à de graves accusations.Selon un journal sud-coréen, le secrétaire général de l’ONU aurait reçu il y a quelques années une somme de 230 000 dollars de la part d’un homme d’affaires. Une partie de ce pot-de-vin aurait été reçue après sa nomination au poste de secrétaraire de l’ONU.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, aurait reçu 230 000 dollars de pots-de-vin selon un journal d’enquête coréen.
 Dans une enquête, un hebdomadaire sud-coréen affirme que le secrétaire général de l’ONU a reçu de l’argent en liquide alors qu’il était déjà à la tête des Nations-Unies.

Ban Ki-Moon n’a pas tardé à réagir.Selon son porte-parole a immédiatement qualifié ces accusations de « fausses et infondées », avant d’exiger du journal un retrait de l’article et des excuses.

Ces allégations pourraient nuire aux ambitions politiques de Ban Ki-moon, qui ne fait plus grand mystère ,aurait des ambitions présidentielles. Notons que les candidats du Minjoo sont portés favoris selon les sondages et Ban Ki-moon sera leur plus grand adversaire.

 

By Arthur Wess-InterAfrique

LAISSER