Les femmes noires qui se blanchissent la peau sont elles complexées ou inconscientes?

0
185

(InterAfrique)-On a tout dit sur les femmes noires qui se blanchissent la peau, qu’elles sont complexées, masochistes, et surtout inconscientes des dangers que leur font courir ces pratiques : hypertension, stérilité, problèmes osseux, voire cancers.
On a tout dit, sauf que les femmes mais aussi les hommes qui se dépigmentent, sont d’abord les victimes d’une addiction orchestrée par des savants fous qui s’ingénièrent dès le 18è siècle à « blanchir les nègres » pour de vrai.

Ces hommes et femmes de couleur noire, bravant tous les dangers dans l’espoir de ressembler aux canons de la beauté blanche, sont au cœur du dernier ouvrage du journaliste et écrivain ivoirien Serge Bilé, blanchissez-moi tous ces nègres, paru en mars 2010 aux éditions Pascal Galodé. Il retrace l’histoire de ce phénomène si prégnant dans la société africaine.
Explication des origines du blanchiment de peau des noirs dans le Magazine de la Santé:

En France, on les plongeait dans un bain d’acide oxymuriatique, au Québec, on les bombardait de nitrate d’argent, alors qu’aux Etats-Unis, on les décapait aux rayons x, provoquant chez les cobayes de graves brûlures et souffrances.
Ces expériences ont au fil des siècles laissé croire à certains Noirs, déboussolés par l’esclavage, qu’ils pouvaient réellement changer de peau pour changer de vie en s’enduisant le corps avec de miraculeuses crèmes éclaircissantes.
Ce livre retrace l’incroyable histoire du blanchiment et dévoile comment ce fléau, soutenu par la propagande occidentale, s’est imposé à des millions de gens, accrocs désormais d’une drogue inquiétante qui leur empoisonne la vie.

LAISSER