Ce projet des autorités américaines a été condamné jeudi par le ministre mexicain des Affaires étrangères lors d’une visite officielle à Washington.

Il n’y a pas que le mur antimigrant souhaité par Donald Trump qui irrite les Mexicains : lundi, le ministre de l’intérieur des Etats-Unis a indiqué qu’ils souhaitait séparer les enfants de leurs parents s’ils entraient illégalement aux Etats-Unis.

“Nous pensons que séparer les familles à leur arrivée, indépendamment des raisons qui ont motivé cette politique, représente une attaque à l’intégrité de l’unité fondamentale de la société, je veux parler de la famille,” a déclaré Luis

En vente sur Amazon (cliquez sur l’image)

Videgaray, ministre mexicain des Affaires étrangères.

La lutte contre l’immigration illégale n’est pas le seul motif de mécontentemement entre Mexico et Washington. Un imporftant contentieux commercial oppose les deux pays. Signe des tensions, le président mexicain n’a toujours pas rencontré Donald Trump et aucun rendez-vous n’est programmé dans les semaines qui viennent.

Le Mexique se retirera des négociations sur l’Accord de libre échange nord-américain (Aléna) si le président américain Donald Trump veut imposer des taxes aux produits mexicains.

Pour rappel, le mur voulu par les Américains et qui devrait d’après certaines informations être effectif en 2019, est censé stopper l’afflux d’immigrés clandestins aux États-Unis.

 

LAISSER