(InterAfrique)- Un pigeon a été placé en détention après avoir été trouvé transportant une lettre de menaces envers l’Inde près la frontière hautement militarisée avec le Pakistan, a annoncé lundi la police indienne.

Le volatile, portant un message en ourdou accroché à la patte, a été découvert par la police des frontières dans la ville de Pathankot, au Pendjab indien.

C’est à ce même endroit que l’attaque d’une base militaire indienne par des insurgés basés au Pakistan avait fait sept morts en janvier dernier.

L’oiseau restera en détention jusqu’à la fin de l’enquête. Par le passé, plusieurs de ses congénères se sont déjà retrouvés accusés d’espionnage pour le compte du Pakistan.

Cet incident survient dans un contexte d’aggravation des tensions entre l’Inde et le Pakistan, tous deux en possession de l’arme nucléaire, autour de la région himalayenne disputée du Cachemire.

(Avec AFP)

LAISSER